Le Latouring Club

 

Effet_LatourL’ouvrage est désormais disponible ! Vous pouvez le commander en ligne sur le site des éditions Glyphe : http://www.editions-glyphe.com/f/index.php?sp=liv&livre_id=1528 ou sur Amazon : http://amzn.to/1q6dqtL

Cet ouvrage à paraître en mars 2014 aux Éditions Glyphe coordonné par Claire TOLLIS, Laurence CRÉTON-CAZANAVE et Benoît AUBLET met en lumière la façon dont de jeunes chercheurs issus de plusieurs disciplines s’approprient aujourd’hui les travaux de Bruno Latour. De nombreux doctorants mobilisent aujourd’hui les théories de l’acteur-réseau ou autre sociologie de la traduction dans leurs réflexions. Or, s’il apparaît que Latour les inspire, les stimule ou les interroge, ils ne produisent pas pour autant des thèses “latouriennes” stricto sensu. Ils empruntent à l’auteur, mais pas tout, et certainement pas qu’à lui. Nous entendons témoigner de cette dynamique d’une science en train de se faire, dans un contexte plus large d’évolution du statut des travaux de Latour dans le champ des humanités. Ce livre s’adresse principalement aux jeunes chercheurs en sciences humaines et sociales et aux universitaires, mais aussi aux étudiants curieux, et plus largement à tous ceux que la lecture de Latour ravit ou agace, et qui lui reconnaissent de fait un certain « effet »… 

Programme

L’ouvrage que nous proposons met en lumière la façon dont de jeunes chercheurs issus de plusieurs disciplines s’approprient aujourd’hui les travaux de Bruno Latour.

En effet, nous avons constaté que de nombreux doctorants mobilisent aujourd’hui Latour dans leurs travaux de thèse. Or, s’il apparaît que Latour les inspire, les stimule ou les interroge, ils ne produisent pas pour autant des thèses “latouriennes” stricto sensu. Ils empruntent à Latour, mais pas “tout Latour” et certainement pas qu’à Latour. C’est de cette dynamique d’une science en train de se faire que cet ouvrage entend témoigner, s’inscrivant dans le contexte plus large de l’évolution du statut des travaux de Latour dans le champ des Sciences Humaines et Sociales.

De ce fait, deux thématiques fortes, appropriées de façon différenciée par les jeunes auteurs que nous avons « enrôlés », structurent ce travail collectif.

Le fait que nous donnions à des apprentis chercheurs l’occasion de s’exprimer dans un format innovant, exploitant les marges du périmètre académique, nous permet d’appréhender le bouillonnement qui peut être celui de travaux en cours de construction, sans lissage et sans peinture. Les auteurs partagent ici leurs trajectoires et les épreuves qu’ils ont rencontrées au cours de leurs recherches. La thèse est un moment singulier au cours duquel l’exploration et les mises en lien improbables sont encouragées. Capter cette dynamique avant que les travaux ne soient lissés et que ces trajectoires ne soient banalisées, ou amnésiées, relève, selon nous, d’une démarche originale qui gagne à être défendue. L’autre thématique incontournable du livre reste sans aucun doute les propositions de Bruno Latour. Le livre ne constitue pas pour autant un hommage à cet auteur, mais plutôt une discussion, sous forme de jeu avec ses apports. De plus, notre approche vise à rejoindre la posture jubilatoire et impertinente de cet auteur, laquelle nous a nourrit, au-delà du fond théorique de ses travaux.

Ainsi, Bruno Latour agit sur l’expérience de notre collectif comme le catalyseur de dynamiques de recherche qui, inspirées de ses propositions, les débordent (souvent) et les tordent (parfois).

Coordination

Claire Tollis, docteur en géographie et politologue, chercheur associée à l’UMR Pacte.

Laurence Créton-Cazanave, docteur en géographie et sociologue, chercheur associée à l’UMR Pacte, PostDoc LABEX FutursUrbains, LATTS/LEESU/Lab’Urba, Université Paris Est.

Benoit Aublet, docteur en géographie, chercheur associé, Université de Grenoble, UMR Pacte

Contact : latouringclub@gmail.com

Suivez-nous sur Twitter : @LatouringClub

 

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.